Identification des repères d'émissions de gaz à effet de serre pour la construction de bâtiments dans les différentes phases de planification

Outre l'"écart de performances", nous savons maintenant comment réduire, voire rendre négligeable, la consommation d'énergie des bâtiments en phase d'exploitation. Cependant, les économies réalisées le sont clairement au détriment des matériaux de construction et de leur consommation d'énergie primaire non renouvelable ("énergie grise") et des émissions de gaz à effet de serre qui y sont associées. L'ampleur finale de la consommation de matériaux de construction est plus ou moins influencée, favorablement ou défavorablement, par les décisions prises dans les différentes phases de planification d'un bâtiment. Les constructeurs et les planificateurs progressistes veulent souvent savoir combien de potentiel d'économies environnementales peut encore être exploité dans des phases de planification spécifiques grâce à l'utilisation de matériaux de construction "verts" alternatifs.

Le projet proposé vise donc à identifier de critères de référence (y compris les variations possibles des émissions de gaz à effet de serre) pour la construction de bâtiments dans la phase de planification respective. Pour la phase d'étude préliminaire, des projets MINERGIE-ECO seront évalués sur la base de chiffres clés appropriés pour le projet. Des études de cas de différents types de structures porteuses seront utilisées pour montrer le potentiel d'économies qui peut être réalisé dans la phase d'étude préliminaire. Ensuite, des études de cas comparant les composants et les matériaux de construction les plus courants avec des alternatives écologiques seront utilisées pour démontrer le potentiel d'économies qui peut être réalisé dans la phase de construction. Enfin, des études de cas sur l'aménagement intérieur seront utilisées pour démontrer le potentiel d'économies dans la phase de mise en œuvre.

Les résultats de l'étude seront condensés dans une ligne directrice en allemand, français et italien sur le potentiel d'optimisation des sources d'énergie primaire / des émissions de gaz à effet de serre dans la construction de bâtiments et de composants communs à différentes phases de planification. Les résultats de l'étude peuvent également servir de base pour le développement de nouvelles solutions alternatives de construction et comme point de départ pour des ajouts spécifiques aux procédures de reconstruction".

Galerie