Le centre de recherche sur l’habitat du futur «smart living lab» lance un appel à candidatures ouvert pour définir l’avant-projet de son nouveau bâtiment par le biais d’un mandat d’études parallèles (MEP) collaboratif. La construction de ce bâtiment expérimental, pionnier dans l’utilisation efficace des ressources, est prévue sur le site de blueFACTORY à Fribourg. Des groupes d’études pluridisciplinaires ont jusqu’en octobre 2018 pour déposer leur dossier de préqualification. Le lauréat final et l’avant-projet du bâtiment seront annoncés fin juin 2019.

Un bâtiment évolutif, outil d’expérimentation
Dès 2020, débutera à Fribourg la construction d’un bâtiment expérimental dédié au smart living lab. Installé depuis 2015 dans la Halle bleue de blueFACTORY, ce centre de recherche réunit les compétences de l’EPFL, de la Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR) et de l’Université de Fribourg (UNIFR). Avec près de 5000 m2 de plancher brut, 130 places de travail et un budget de 25 millions, le futur bâtiment du smart living lab se veut à la fois une construction durable et un bâtiment évolutif. Dans ce contexte d’utilisations multiples, il est pensé comme un outil d’expérimentation propice aux travaux menés en conditions réelles, afin de servir la recherche et améliorer ses performances pour l’entier de son cycle de vie. Pionnier dans la gestion du bien-être des utilisateurs et l’utilisation efficace des ressources, il s’inscrit avec 30 ans d’avance dans la mise en œuvre des objectifs énergétiques 2050 de la Confédération.

Appel à candidatures ouvert, garant de qualité et d’égalité des chances
Un mandat d’études parallèles (MEP) collaboratif doit permettre de définir l’avant-projet du futur bâtiment entre septembre 2018 et juin 2019. Financé par l’Etat de Fribourg, l’élaboration du projet et sa réalisation suivent la législation sur les marchés publics. La maitrise d’ouvrage pour ce bâtiment est assurée par Bluefactory Fribourg- Freiburg SA qui donne procuration au smart living lab pour l’organisation du MEP.
Un appel à candidatures ouvert à tous les bureaux intéressés, de Suisse ou de l’étranger, garantira l’égalité des chances et favorisera une haute qualité de projet. La préqualification des groupes d’études est assurée par le smart living lab sur la base d’une évaluation des aptitudes, tandis qu’un collège d’experts, majoritairement indépendant, est chargé de l’évaluation des projets. Le processus prévoit différents dialogues intermédiaires. Ces dialogues s’inscrivent dans un esprit d’ouverture et sont menés en présence du collège d’experts, de l’ensemble des groupes retenus et des chercheurs et spécialistes au smart living lab. En mettant l’accent sur une démarche collaborative favorable aux interactions interinstitutionnelles et transdisciplinaires, le processus se veut à l’image du futur bâtiment: pluridisciplinaire et catalyseur de progrès.