Le changement climatique et l’urbanisation mondiale galopante ont entraîné une demande accrue de bâti efficient sur le plan énergétique, mettant en œuvre des sources d’énergie renouvelables. Parallèlement, le pourcentage de temps que les gens passent à l’intérieur a augmenté à environ 90 %, où la qualité de l’environnement intérieur (QEI) détermine la santé, le bien-être et la productivité des occupants. L’un des principaux objectifs des systèmes de certification des bâtiments liés à l’écologie et à la santé est d’améliorer la conception et l’exploitation des bâtiments au regard de l’impact environnemental et de la satisfaction des occupants. Toutefois, peu d’études détaillées ont cherché à déterminer si ces bâtiments donnent lieu à une plus grande satisfaction des occupants à l’égard de la QEI. Les objectifs spécifiques de ce projet consistent à comparer la satisfaction humaine dans les bâtiments conventionnels certifiés écologiques et à évaluer et comparer quantitativement les paramètres de QEI dans ces bâtiments.

Galerie