Les catastrophes extrêmes d’origine naturelle et humaine peuvent provoquer des lésions, déplacer des personnes et provoquer des dégâts matériels. Les victimes de tels événements sont souvent forcées à vivre dans des abris d’urgence temporaires pendant des périodes prolongées. L’objectif de ce projet évalue la qualité de l’environnement intérieur des abris d’urgence. En plus d'une analyse documentaire, le projet comprend l’essai et l’intégration de capteurs à l’intérieur et l’extérieur de tentes humanitaires installées sur le site de blueFACTORY à Fribourg. Les capteurs seront en mesure de détecter un certain nombre de facteurs liés à la qualité de l’air (CO2, VOC, NOx, SOx, PM2.5, PM10, O3), les températures sèches et de rayonnement, niveaux de bruit, différences de pression, vitesse du vent et intensité lumineuse. L'objectif ultime est de tester la performance de plusieurs types d'abris et de proposer un modèle de conception le plus approprié.

Galerie