Dans le cadre de sa participation au smart living lab, la Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR) a mis en oeuvre un ambitieux programme de recherche. Tandis que la phase initiale de développement du centre de recherche dédié à l’habitat du futur touche à sa fin, la HEIA-FR publie un rapport d’activité décrivant les faits marquants de sa participation au smart living lab durant la période 2015-2018.

Le smart living lab au coeur des transitions

Les activités de recherche et développement du smart living lab se trouvent au cœur de plusieurs transitions majeures pour le secteur de la construction. La nécessité de préserver le paysage et d’éviter l’étalement urbain induit une évolution dans la manière de penser l’aménagement et le développement du territoire. En parallèle, les politiques énergétiques et climatiques appellent une modernisation rapide du parc immobilier suisse en augmentant à la fois la performance des bâtiments et le recours aux énergies renouvelables. À cela s’ajoutent des tendances de fond, comme la digitalisation, qui permet de nouveaux modes de conception et de fabrication du bâti. Enfin, l’émergence de nouveaux modes de vie et de travail influence les besoins des usagers en termes de flexibilité et d’évolutivité des espaces construits.

Ces mutations sont propices à l’innovation et offrent de nombreuses opportunités pour la recherche appliquée. Dans ce contexte, le développement du smart living lab comme centre de compétences sur l’habitat du futur a tout son sens : il renforce un écosystème régional déjà compétitif dans une logique de spécialisation intelligente.

Les projets de recherche réalisés par la HEIA-FR au sein du smart living lab s’inscrivent dans quatre domaines. Pour les technologies de la construction et les systèmes énergétiques, des solutions sont étudiées et proposées afin de diminuer l’impact environnemental du secteur de la construction tout au long du cycle de vie des bâti- ments. L’étude du bien-être et des comportements des usagers permet de mieux comprendre, d’anticiper et d’optimiser les usages réels et les qualités perçues par les occupants durant la phase d’exploitation d’un bâtiment. Enfin, le domaine des interactions et processus de conception s’intéresse au mode de production du bâti pour proposer des méthodes et des outils innovants et efficaces.

Par ce projet stratégique, les chercheurs et chercheuses de notre école développent des compétences de premier plan en collaboration avec des partenaires privés et publics. Devenant ainsi acteurs des transitions en cours, ils concrétisent la volonté des hautes écoles spécialisées d’assurer un rôle clé dans le paysage académique suisse, celui de pont entre la recherche académique et la pratique.

Contact

Jean-Philippe Bacher

Co-Head of ENERGY Institute / smart living lab HEIA-FR Manager
Professor / Technology transfer manager- HEIA-FR
-efficient energy strategies and regulation
-smart houses or cities
-technology transfer

Information