Les professeur.es Raphaël Compagnon et Séréna Vanbutsele de l’Institut TRANSFORM de la Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR) présentent les problématiques de la végétalisation et du microclimat dans les espaces urbains, le 18 octobre de 12h à 14h, au Smart Living Lab de Fribourg (Halle bleue, bluefactory, salle HBL0 21A). Une discussion avec Marc Frochaux, rédacteur en chef de la revue TRACÉS, suivra ces présentations. Une collation est offerte en début de table ronde.

Programme

12h00 Collation offerte et introduction par Valérie Ortlieb et Marco Svimbersky, prof. HEIA
12h15 Présentation du pavillon Démo-mi, Raphaël Compagnon
12h45 Présentation du projet de recherche Vi-Vid, Séréna Vanbutsele et Estela Brahimllari Schaffner
13h15 Discussion et interaction avec Marc Frochaux, rédacteur en chef de la revue TRACÉS
14h00 Fin de la table ronde

Entrée, libre, inscription souhaitée via le formulaire en ligne jusqu'au 11 octobrer.

Présentations

Un îlot de fraîcheur dans l’espace public
Les zones urbaines sont de plus en plus sujettes à des surchauffes estivales qui affectent sérieusement tant la qualité d’usage de l’espace public extérieur que la santé des habitants. Ce phénomène, déjà identifié depuis quelques décennies dans le domaine scientifique, fait désormais partie des préoccupations majeures des cantons et municipalités qui tentent d’atténuer ses causes et ses effets en s’appuyant sur de relativement récents «plans climats».
C’est dans ce contexte que nous avons entrepris, via un projet de recherche appliquée mené au smartlivinglab, la conception, la construction et l’expérimentation d’un pavillon destiné à présenter aux architectes, décideurs et usagers les moyens destinés à procurer un « îlot de fraîcheur » lors des périodes caniculaires. Ces moyens sont essentiellement passifs : ombrage, rafraîchissement par évaporation et brumisation, végétation, mouvements d’air et déphasage de la fraîcheur nocturne.

Vides urbains : ressources temporaires pour transformer la ville
Cette contribution s’interroge sur la valeur des vides urbains et présentera les résultats du projet de recherche Vi-Vid (Valeur intrinsèque des Vides urbains).
En Suisse, la stratégie de densification vers l’intérieur mise en place par la révision de la LAT depuis 2014, considère généralement, les friches, terrains vagues, dents creuses et autres délaissés urbains comme des zones de construction potentielles. Néanmoins, de nombreuses métropoles voient également fleurir des initiatives pour valoriser ces espaces soit comme espaces de biodiversité et de nature soit comme des activateurs urbains via des occupations temporaires qui traduisent plus ou moins fidèlement un appel au ‘droit à la ville’ (Lefebvre, 1968). Nos résultats préliminaires suggèrent qu’il existe bien une présence importante de vides urbains et périurbains à Fribourg et ses communes adjacentes. Ceux-ci se déclinent sous des formes très variées. Néanmoins, très peu d’utilisations spontanées y ont été repérées et s’il y a une appropriation de ces espaces, celle-ci est généralement initiée par des institutions publiques qui cherchent à activer des espaces vacants.

Table Ronde Rien de neuf, tout se transforme - Vides urbains et îlots de fraîcheur Bluefactory, Fribourg | Halle Bleue, Room HBL0 21A | 12.00-14.00

18Oct.

Contact

Raphaël Compagnon

TRANSFORM Institute
Associate Professor UAS- HEIA-FR
-spatial analysis or planning
-efficient energy strategies and regulation
-renewable energy

Séréna Vanbutsele

Head of TRANSFORM Institute
Full Professor UAS/Institute Head- HEIA-FR
-spatial analysis or planning
-green infrastructures
-sustainable urbanism

Organisation

logo HEIA-FR

Institut TRANSFORM (HEIA-FR)

Revue Tracés

PROJET

Rien de neuf, tout se transforme

TAGs