La conception est un problème mal structuré et coûteux dont la complexité peut augmenter grandement au cours de son élaboration en raison de nouveaux besoins. Comment l’ordinateur peut-il aider le concepteur lors des phases initiales de conception des structures? Comment devraient-ils communiquer ensemble? Comment le programme peut-il fournir un feedback instantané sur les exigences de performance, permettre une exploration générative rapide de solutions alternatives et être capable de dévoiler des typologies structurelles inattendues? Notre approche de résolution de cette difficulté consiste à laisser le concepteur travailler sur des systèmes structuraux encore incomplets tout en étant informé par l’ordinateur de quelles seraient les prochaines étapes les mieux indiquées. Les règles de grammaire sont utilisées comme interface commune entre l’utilisateur et son programme afin de contrôler à la fois les géométries et les topologies transitoires. Cette approche renforce l’étroite collaboration entre l’utilisateur et le programme, garantissant que le processus de conception bénéficie de l’expérience du premier et du second.

Galerie